Les types de paris à privilégier pour parier sur l'US Open

us open tennis

L’US Open occupe une place de choix sur les propositions des bookmakers des paris sportifs en ligne. Les plateformes de paris n’hésitent pas en effet à proposer une variété de mises sur ce tournoi de Grand Chelem. Toutefois, pour accroître leur chance d’emporter un gain, les parieurs doivent cerner tous les types de paris sportif tennis en jeu.

Étant donné l’absence de score de parité (nul) en règlement de tennis, la mise de base en US open se porte sur le vainqueur éventuel d’un match. Toutefois, retenez qu’elle n’est pas la seule option. Souhaitez-vous tout savoir sur les types de paris à privilégier pour parier sur l’US Open ? Zoom sur la question.

Le principe du tournoi de tennis de l’US Open

L’US Open regroupe les meilleurs joueurs de tennis de l’ATP et du WTA. Si vous n’arrivez pas à réunir plus d’infos juste là sur le principe de ce tournoi majeur, il faut retenir qu’il est la dernière étape du tournoi de Grand Chelem.

À l’issue du challenge de l’US Open, un podium des trois meilleurs compétiteurs est dressé par catégorie (homme et dame). Les autres joueurs ou joueuses ayant participé à cette randonnée de tennis seront, eux aussi, classés. Cette classification dépend tout de même du niveau atteint de chaque compétiteur et du nombre de tours franchis.

Toutes les compétitions en US Open se déroulent sur dur en extérieur. La compétition masculine dure 7 semaines et celle féminine 6 semaines. La comptabilisation des points en US Open est faite en suivant des règles bien connues des amateurs de tennis.

À titre illustratif, un joueur ayant 2 consécrations en Masters 1000 engrange 200 points. Toutefois, les points glanés par les joueurs ou par les joueuses peuvent être doublés. Voici un tableau présentant les points rapportés par la participation aux différentes tours du Masters 1000 de l’US Open.

Classement ou Tour franchi

Nombre de points rapportés

Huit – de – Finale

15

Quart – de – Finale

25

Demi – Finale

45

Finale

70

Victoire

100

À la fin du tournoi de l’US Open, le classement final est arrêté. Les joueurs ayant terminé sur le podium dans chaque catégorie perçoivent une prime. Il s’agit d’un bonus qui complète les parts reçues pour les autres tournois du Grand Chelem en cours.

Miser sur le pari avec handicap

Le pari fait sur le simple vainqueur d’un match en US open ne rapporte pas une cagnotte intéressante aux parieurs en ligne. Cela s’explique par le fossé important de niveaux techniques existant parfois entre les compétiteurs. Cette situation rend le résultat d’un match prévisible. Pour pallier le problème, le pari avec handicap a été instauré par les bookmakers.

De quoi s’agit-il ?

Le pari avec handicap porte sur le nombre de jeux possibles qu’un joueur engagé peut gagner ou perdre. Le pari handicap ne consiste pas à pronostiquer sur un joueur déterminé. La mise porte de préférence sur les prouesses du joueur. C’est le résultat final du celui-ci qui conduit à la conclusion du résultat du pari.

Quel pari avec handicap choisir ?

Vous pouvez faire un pari avec handicap négatif sur le favori d’un match. Cela consiste à défavoriser le joueur le plus côté. Vous avez aussi la possibilité de faire un pari à handicap positif sur un outsider. Avec ce type de mise, c’est le joueur en désavantage qui bénéficie de privilèges.

Le pari avec handicap sur l’US Open permet donc de combler les écarts de qualité entre les protagonistes. Il permet également à équilibrer un temps soit le rapport de force. En marché au handicap, si vous pariez sur le joueur qui remporte la partie avec les handicaps, alors, vous remportez le gain.

Illustration de paris avec handicap sur une partie d’US Open

Pour avoir une idée précise du pari avec obstacle, prenez l’exemple d’un match d’US Open opposant le français Songha au serbe Djorkovitch. Le premier est considéré comme l’outsider et le second est le favori.

Songha remporte respectivement pour les deux premières manches 2 et 3 jeux. Djorkovitch prend par contre 6 jeux pour le premier set et 6 encore pour le second. Pour récapituler, Songha perd la partie avec 5 jeux contre 12 pour le serbe.

Dans ce schéma, simulez un pari avec handicap négatif de - 5 sur le serbe. Il se retrouve donc à 12 - 5 = 7. Le score final du pari est donc toujours à l’avantage du Djorkovitch : 7 à 5.

En dépit de son handicap de – 5 points, Djorkovitch garde une avance sur son adversaire. Vous réalisez ainsi un pari gagnant appelé « Couvrir un handicap ». En revanche, si vous pronostiquez par exemple un handicap positif de + 5 sur le français, vous perdez votre pari.

En réalité, même avec 5 jeux de plus, Songha perd 10 contre 12. Dans ce cas, votre marché à handicap n’a pas suffi à rétablir l’équilibre et porter à la victoire le joueur sur lequel vous avez misé. Outre ces handicaps principaux (positifs et négatifs), les bookmakers proposent également des handicaps alternatifs. Ils permettent aux parieurs en ligne de rentabiliser leurs mises sur le marché à handicap.

Par ailleurs, en optant pour le pari avec handicap, il est possible d’obtenir le remboursement de votre pari d’origine dans certains cas. Il en est notamment ainsi lorsque le score final de la rencontre handicaps inclus est nul.

Parier sur le vainqueur du prochain fait de jeu

Pour parier sur l’US Open, vous pouvez choisir de miser sur celui qui gagne le prochain fait de jeu ou manche. Vous pouvez aussi bien choisir de placer votre mise sur le premier set uniquement.

Pour gagner, votre pari doit porter sur un joueur ayant l’habitude des débuts de partie époustouflants. Miser sur un joueur « diesel » peut vous faire perdre votre gain. Pour parier spécifiquement sur des faits de jeu, vous devez être un bon amateur de tennis et des protagonistes.

En réalité, il peut arriver qu’un joueur habituellement à ses aises en début de partie perdre ses repères. Dans ce cas, votre mise sur le vainqueur de la première manche peut ne pas être gagnante. Il peut en être ainsi lorsque l’adversaire de votre favori adopte le même style que lui.

Placer une mise sur le nombre de sets

Les sets constituent le nombre de manches à jouer au cours de chaque partie de tennis. Elle comporte au maximum 3. Toutefois, une rencontre d’US Open peut prendre fin à l’issue de 2 sets seulement. Dans ce cas, il faut que les deux soient remportés par le même joueur. Le pari sur le nombre de sets se fait en tenant compte de la manière dont chaque joueur aborde ses rencontres.

Certains peuvent avoir une entame étincelante pour une fin laissant à désirer. D’autre par contre peuvent commencer leur partie et prendre confiance à longueur des sets. Ce type de pari requiert donc une connaissance poussée de chaque joueur engagé dans l’US Open et des techniques de jeu employées.

Menu